Là où tout semble perdu, un espoir persiste toujours…
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faisons connaissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alzranak Kisterias

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/08/2013

Feuille de personnage
Race:
Âge:
Niveau:

MessageSujet: Faisons connaissance.   Ven 6 Sep - 18:44

Ce n'est pas le soleil qui me réveil, ce n'est pas la chaleur du feu, ce n'est pas le bruit d'un marmot mal nourris. C'est un mal de crâne à décorné un bœuf. Ca en devient habituel chez moi mais celui ci est pire que les précédents. Ce rouge était peut être un peu vieux ou peut être j'ai un peu forcé sur la dose également. Je me lève dans un craquement d'articulation et de vertèbre. Je sens l'alcool et le renfermé c'est vraiment insoutenable même pour un homme tel que moi. La caverne est presque plongé entièrement dans l'obscurité mis à part les lueur rougeoyante de l'âtre. Je retire mon masque et me dirige vers le baquet naturel. Je jette un œil vers mon invité, l'oeil droit, elle dort encore ou fait vraiment bien semblant. L'ombre cache mon facies et je plonge ma tête dans l'eau tiède, mes longs cheveux noirs s'enduisent du liquide et toute graisse les quittes sous l'action de l'eau chaude. Je badigeonne le tout d'huile pour enlevé les impureté et rince de la même manière. Je retire d'un mouvement en arrière mon visage et remet mon masque sur la tête. Elle doit être réveillé à présent, je n'ai pas fait dans la discrétion.

Je ne m'occupe pas d'elle et m'assoit pour prendre une rapide collation fait de fromage et de fruit sec. C'est assez copieux pour me tenir le corps et ces petites friandises ne m'ont coûté que le prix d'une vie c'est suffisant. Je laisse tout sur la table et pose en plus de cela un bol de lait caillé au cas ou elle aurait envie d'autre chose. Qu'est ce qui me prend je commence à être attentionné. Lentement je me dirige vers l'arrière de la caverne et pose des objets sur une toile ciré avant de rabattre le tout et de mettre mon barda sur l'épaule. Je le pose juste devant la porte, je fixe la protection sur mon bras droit et bouge la pierre monumentale. Les rayons rasant du soleil s'enfonce dans la caverne et éclaire tout. J'aurais dû réorienté ces miroirs. Je sors de la caverne et respire profondément. Je reste sur le plateau devant la faille et admire le désert qui d'ici fait pensé à un océan. J'ai déjà vu l'océan et il est nettement moins beau, dompté et asservis par des pirates sans cœur et sans honneur. Le désert lui semble inaltérable, insondable et indomptable, il me ressemble et c'est pour ça que je m'y sent bien. Je lâche dans un fracas épouvantable mon fardeau et me pose sur un rocher.


Elle va sans doute sortir lorsqu'elle aura terminer et alors la vrai leçon pourra commencé. Elle se voit comme un loup ou un Homme moi je peux lui apprendre à être les deux. A dompté l'homme pour comprendre le loup. Je caresse la tête de ma hache comme je l'aurais fait avec une amante, elle apprendra qu'une arme n'est pas qu'un bout de métal mais également un compagnon fidèle. Lorsqu'elle met le nez dehors je ne lui demande même pas comment elle va, je ne la regarde pas, je ne lui dit même pas bonjour. Je la regarde observer autour d'elle et lui lance d'une voix rocailleuse.

« Dague, Epee ou Hache ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Jaël

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Race: Lycan
Âge: 18
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   Dim 8 Sep - 13:08

J'était en plein songe. Je courrai sous forme de loup, l'herbe bruissaient sous ma course. Les branches fouettaient l'air, et progressivement la forêt se taisait. Mais alors que je m'avançai, un hurlement animal déchira l'air. Proche. Peu à peu je compris pourquoi je courrai. Je ne chassai pas. On me chassait, j'étais la proie. Je sentais quelque chose qui m'observais entre les branches, une course lourde qui résonnaient à mes oreilles. Peu à peu la peur m'envahit. Mais tout ce tu d'un coup, et je me stoppai. Que la forêt m'entourait, mais un cri de douleur, humain me fis tressaillir. Et un bruit d'eau, de liquide se faisait de plus en plus proche. Avec lui, l'odeur de mort....

Ce rêve ne va pas plus loin. Je me réveille d'un coup, sans un cri. Mais je sens mon corps crispé, en attente de ce que j'allai découvrir. Mais le bruit de l'eau, ainsi que la démarche pesante de Alzranak dans la caverne me détends peu à peu, me ramenant à la réalité. D'un côté je lui est reconnaissante car je ne voulais pas voir ce qui aller ce passer par la suite dans mon rêve. Et puis il m'a permis de récupérer plus de repos que d'habitude. Je me redresse, passant mes mains sur mon visage. Pendant un instant, je fais jouer mes muscles pour les rendre moins raides. Puis je me décide de me lever. La lueur lumière est le reste du feu d'hier, donnant une petite lumière. Alors que à tâtons je m'assois sur la table, j'entends le fracas d'armes, puis le crissement de la roche contre le sol. La lumière se déverse dans la caverne. Je ferme les yeux, agressés par le soleil. Je mets quelques instants à m'habituer cela fait, je vois le draconide se tenant debout dehors. Sa silhouette éclipse presque le soleil.
Je vois la nourriture posée sur la table. Fromage, fruits et lait caillé. J'aurai bien mangé un bout de viande. Tout en prenant des fruits, je me dis que j'irai chasser un peu plus tard. J'en amènerai un morceau à Al'.

Lorsque j'ai fini, j'enfile le pantalon que j'avais posé prêt de mon lit hier. Trop grand, je glisse un bout de corde comme ceinture et entoure mes mollets du tissu, le coinçant, avec des lanières. C'est un peu bouffant, mais cela fera l'affaire pour le moment. La chemise quand à elle, je la coince dans mon pantalon et remonte mes manches. Je ne dois pas avoir une allure pire que d'habitude..
Je sors, devant moi le désert s'étend de toute sa longueur. Si je trouve quelque chose tout à l'heure se sera pas des gros trucs.. A part si j'ai de la chance. La voix dure de l'homme m'empêche d'aller plus loin dans mes pensées.

Je tourne vers lui. Il veut m'apprendre à me battre?  Je regarde l'énorme paquet qu'il y a derrière lui. Je n doute pas de ce qu'il a à l'intérieur

-Dague.

Je ne me vois pas avec une hache petite ou grande. Ni une épée. Si j'ai une arme, mieux vaut que cela soit discret, qui n'attire pas l'attention comme moi. D'ailleurs, il faut que je retourne là où j'avais posé mon sac. Quelques affaires à moi, et mon poignard est encore à l'intérieur. Mon attention maintenant totalement concentré sur lui, je dis:

-Il faudra que j'aille chercher mes affaires que j'ai laissé dehors.

Je ne demande pas son avis. Juste je le préviens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alzranak Kisterias

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/08/2013

Feuille de personnage
Race:
Âge:
Niveau:

MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   Lun 30 Sep - 19:56


« Plus tard! »

Ce n'étais pas une question non plus et ça ne souffre d'aucunes répliques.Il fait craquer ma nuque encore une fois et gratte son épaules gauche avant de tiré la toile ciré qui cache son trésor à lui. Une épée longue, bâtarde, une paire de dagues jumelles et une hachette. Elles sont en parfait état, huilée, aiguisé avec soins et vue comme des amis par le colosse. Il attrape dans sa main les deux dagues légèrement incurvé et les lances vers la jeune femme. L'ellipse est parfaitement géré, elles atterissent dans les mains de la jeune avec un équilibre fou. Elle ne sont pas lourdes, équilibré à la perfection, le fourreau décoré de feuille de cuir ne trompe pas sur leur origine elfique et la poignée en laiton est couverte de filigrane d'or, un chef d’œuvre de forge.

Une fois cela fait le géant se redresse facilement et souplement. Il détend les muscles de ses épaules qui roulent sous sa peau sans déformé totalement son corps. Il a déjà retiré le haut de son habit de sa peau halé reflète des éclats cuivré répercutés par les quelques gouttes de sueur qui perle déjà sur son torse puissant. Quelques moulinet dans le vide pour tester la tension de son propre corps, ses articulations craquent dans un sens et dans l'autre, tout respire la puissance et la force brute. Enfin et au bout d'une longue minute il touche le manche en noyer et récupère sa fiancée comme il aime l'appeler. Elle fait dans les un mètre vingt et est la totale opposée de son propriétaire. Le manche de bois brut est cendré comme le bois dont il est fait et impeccablement poli alors que le bout est pourvu d'un léger contrepoids en métal blanc noué de liens de cuir fins. Autant que la lame le manche est primordial. Il est parcouru de motif aussi obscur que magnifique sur toute sa longueur jusqu'au fourreau en peau noir qu'il retire d'un mouvement vif. Sa main caleuse caresse le tranchant brillant sur lequel on ne voit même pas le fil. Il est tendre presque civilisé avec ce bout de métal. Après ce petit moment qui a du faire passer quelques secondes il se tourne vers la jeune femme.

« Nous allons commencé, je ne te veux pas de mal et ne te blesserais pas mais si tu hésites je pourrais le faire sans le vouloir. Tu dois te battre comme si ta vie en dépendait. »

Pas très vif mais sous le coup de la surprise tout passe. Il avait à peine finis ces mots qu'il s'élançait vers Ash. La tête dans la main droite il propulsat le contre-poids vers le menton de son adversaire dans un mouvement de bas en haut obligeant Ash à se reculer. Bien campé sur ses appuis il la reprend par le manche alors qu'un coup de taille horizontale vise son abdomen avant d'avancé d'une longue foulée. C'est le début d'un combat qui va être sans doute intéressant. Le draconide ne va pas perdre un pouce de terrain il est dans son élément, la jeune louve n'a qu'une seule chance de s'en sortir et ce ne sont pas ses lames mais y pensera-t-elle seulement ? Ce n'est pas vu tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Jaël

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Race: Lycan
Âge: 18
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   Ven 4 Oct - 18:45

Je tressaille à peine lorsque sa voix claque dan l'air. Je ne cherche même pas à ouvrir la bouche, me contentant de croiser mes bras devant moi. Je me doute bien que ce ne serai pas pour tout de suite... Après quelques étirements, il se penche pour sortir du paquet ce qu'il y cache. Un épée avec sans caractéristiques particulières, deux dagues et une hachette. C'est les deux lames d'acier qu'il empoigne et sans une hésitation il me les lance. Tout en tendant les mains, je regarde les lames parfaitement entretenues qui renvoie les rayons du sol. Elles atterrissent contre ma paumes, je referme mes doigts autour de la garde. Pendant un instant, je les observe. Elles me paraissent plus couteuses que le couteau de mon père. Et de meilleur qualité, fait pour tuer. Celui qui est dans mon sac, n'es qu'un vulgaire couteau de chasse, mais qui m'a déjà de nombreuses fois sauver la vie, et qui me tiens particulièrement au cœur.

Le draconide m'empêche d'aller plus loin dans mes pensées. Il s'est tué en avant, ses mains refermées autour de la garde d'une grande hache. J'évite le coup du pommeau de l'arme en me penchant légèrement en arrière. Mais je suis obligée de reculer lorsque sa lame vient fendre l'air au niveau de mon abdomen. Pendant un bref instant, je marque un temps d'arrêt mais un nouveau coup m'empêche d'étudier correctement les options qui s'offrent à moi.
Je ne doute nullement de la capacité de tuer de Alzranak. Il est bien plus vieux que moi, plus grand, plus costaud.. Bref, il a plus de chance de me toucher que moi de l'effleurer. Mais j'esquisse un sourire, je ne baisserai pas les bras pour autant. Si on baisse les bras, souvent on se fait manger. Chose que j'ai évité jusqu'à maintenant.
Je bondis, évitant la lame qui visait mes jambes. Bon assez de ne faire que d'attendre les coups. D'une impulsion, je fais une attaque vers la droite la lame allant pour entailler son bras. Mais il anticipe. Pendant plusieurs secondes, qui me paraisse des minutes, nous échangeons des coups. Lui plus facilement que moi en tout cas... Mais alors que je vais pour lui donner un coup dans les flancs, son pommeau apparait dans un coin de mon champ de vision. Alors que mon cerveau prévenait mon corps du coup imitant, déjà le bois s'écraser dans mes côtes. Malgré la douleur, je dis que cela va être une de mes rares chances..
Je me retrouve sur le sol, je décoche quand même un coup de pied au niveau du genou du géant Je me doute que cela ne va pas l'ébranler plus que sa. Mais bon.. Rapidement je me remets sur mes jambes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alzranak Kisterias

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 10/08/2013

Feuille de personnage
Race:
Âge:
Niveau:

MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   Ven 1 Nov - 17:13


La jeune fille compense son manque de force physique avec une agilité qui lui est propre. Elle bouge bien garde bien l'équilibre et sait ou frapper. Son poignet est souple et sa lame est sûre elle pourrait l'emporter, sauf qu'en face elle n'a pas un simple brigand elle a un draconide, la guerre c'est la mer dans laquelle il nage, c'est la poutre qui maintient le ciel de ses jours. Elle prend le pommeau de la hache en plein dans les côtes et tombe à terre en profitant de ce changement pour mettre un coup de pied dans le creux du genoux du géant qui ne bouge pas d'un pouce. C'est un roc qui lève sa hache au dessus de sa tête et l'abat sans plus de cérémonie, le tranchant se dirige en plein vers le visage de la jeune femme qui bondit en arrière avant de se remettre sur ses jambes, le métal donne une gerbe d'étincelles en frappant le rocher. Alzranak se redresse et met la hache dans son dos en un moulinet parfaitement exécuté.

« Tu vois ma jeune amie un combat est comme un mauvais tour de magie, il faut que tu oblige ton adversaire à regarder à un endroit pour l'attaquer de l'autre sens comme lorsque tu étais tellement obsédé par le tranchant de ma Hache que tu n'as pas vu le pommeau. Compris ? »

Il n'attend même pas sa réponse et marche vers la jeune fille la contemplant de toute sa stature. Il n'est plus le temps de jouer, la vrai leçon va commencer. D'une seule main il envoie un puissant coup de taille qu'elle évite la plus grande des grâces, prévisible mais efficace. Un autre coup de bas en haut est facilement évité d'un bond en arrière, le manche en noyer glisse dans la paume câleuse du grand guerrier, le mètre-vingt de ce support prend alors un tout autre sens, hors de portée de ses dagues il décoche coup sur coup qu'il serait maladroit de parer avec des lames aussi petites que ceux des deux coutelas. Il est vif pour un être aussi grand et le fer noir brille à la lumière du soleil. Sa main se couvre d'écailles et de griffes, l'attaque est bien préparé mais grossière, les deux dagues d'argent dévient facilement le coup. L'attaque venait de la gauche, elle pouvait être fier d'elle, le draconide semble déstabilisé il tourne sur lui même. Je pense que c'est à ce moment précis que la jeune chasseresse commence à se méfier, l'énorme silhouette du guerrier se tourne, ses deux mains empoignent le manche en noyer et l'énorme tête de la hache se dirige avec une vitesse prodigieuse vers le visage de la jeune fille, c'est communément à ce moment là que l'on voit sa vie défilé devant ses yeux. Cependant ce n'est pas le visage que touche cette arme, elle vient percuter le torse de la jeune guerrière en lui arrachant un hoquet de douleur et ses talons quittent le sol, son dos percute la paroi et ses fesses finissent par toucher le sol. Le draconide se déplace vers elle et lui tend la main.

« Leçon apprise ? »


(Voila ne m'en veut pas je te laisse libre de me foutre une branlée dans le prochain post^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Jaël

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 07/08/2013

Feuille de personnage
Race: Lycan
Âge: 18
Niveau: Novice

MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   Dim 3 Nov - 17:45

Je regarde avec méfiance le géant lorsqu'il met son arme dans son dos. Alors qu'il se met à parler, je replace mes armes aux creux de mes paumes, correctement. Même si à cet instant, on pourrait croire que le combat est terminé, je n'y crois pas. Il n'est pas terminé. Mon instinct me le hurle au plus profond de moi même. Je ne sais pas combien de temps s'est écoulé durant notre petit combat, mais en tout cas il me parait même à moi, insuffisant. J'étire un bref instant des muscles tout en écoutant avec attention la leçon de Al'. Puis, celui-ci se met en mouvement. Je répartis de nouveau mon poids sur mes pieds, prête.

C'est sans étonnement que je vois la lame venir vers moi, j'évite le coup par quelques pas en arrière. Mais déjà son arme va pour me couper en deux, passant par les voies des airs. Je me dépêche de plonger en arrière, me réceptionnant sur mes mains. Mais une nouvelle poussée sur celle-ci me permet de me remettre sur mes jambes. Mais déjà une déferlante de coups viennent tester ma défense. Je bondis, utilisant mon agilité, sachant bien que mes dagues voleront dès qu'elles rencontreront la hache. Les mots que le draconide m'a offert plus tôt résonnent toujours à mes oreilles. Pendant une brève pause, j'observe plus généralement mon adversaire. Et un éclat au soleil attire mon regard.
La main est devenu véritable machine à trancher, recouverte d'un ensemble d'écaille et des griffes percent le bout de ses doigts. C'est pas juste! Moi je peux pas faire apparaitre des éléments de Loup. Mais bon, le coup qui fuse vers moi m'empêche de débattre plus avec les inégalités de la vie.
Je place mes deux lames sur ma gauche. Les deux types d'armes se percutent dans un crissement métallique et porteurs de quelques étincelles. Le coup se répercute dans mes bras, mais malgré l'envie de les frotter, pour chasser l'impression désagréable je me remets en garde.

Al' tourne sur lui même. Pendant un bref instant, je me dis qu'il est bien vif par rapport à son physique de monstre. J'en ai rencontré peu d'hommes, ou autres être comme lui. Mais après tout, c'est un draconide..
Dans un sifflement porteur de mort, je vois la lame venir rapidement vers moi. Vers mon visage. Si je ne bouge pas, je vais finir décapitée.. Ou le crâne défoncé. Et je ne pourrais pas tuer l'homme qui a fait de ma vie passé un puzzle aux pièces manquantes. Je recule, mais je n'ai pas été assez vive cette fois-ci. La lame déchire la chemise, ainsi que la peau. Une douleur vive se repend au niveau du haut de mon torse, je hoquette. Comme dans un rêve, je décolle du sol et le mur maintenant proche, m'arrête. La douleur au dos s'ajoute à celle de mon buste. J'atterris lourdement sur le sol.

Les pas lourds de Al' me sortent du brouillard dans lequel je me suis plongée quelques secondes. Pendant lesquelles je questionnais silencieusement mon corps, ainsi que Loup. Mes yeux fixent les jambes du draconide qui s'approchent. Sa voix résonne de nouveau, me demandant si j'ai compris la leçon. Je souris. Oui, je crois que j'ai compris.

Sans un once d'hésitation, je jette d'un geste vif un de mes lames en direction de son visage. Mais je ne prends pas véritablement le temps de voir si j'ai touché ou non sa personne. Je bondis en avant, attaquant de ma lame les jambes de mon adversaire. J'attaque comme un loup, qui mord les pattes de sa proie pour la faire tomber. Mais je sais que cela ne va pas prendre. Seulement, je suis assez contente quand je le vois reculer, avant de m'y obliger à mon tour. Je m'écarte un bref instant, avant de repartir à l'attaque. Je me remets à éviter ses coups, puis comme au ralentit je vois une opportunité. La lame vient frapper en diagonale, je m'avance et lance de nouveau mon couteau. D'un mouvement fluide, je m'avance et passe entre ses jambes écartées. Mes doigts se referment sur le premier couteau, puis je me campe sur mes jambes qui me propulsent en l'air. Mes doigts se referment  sur les épaules du colosse. Je me place assise sur celles-ci, puis place le couteau sous sa gorge.

Mon souffle haché résonne dans mes oreilles, ainsi que le battement de mon cœur.

-Je crois... Qu'elle est comprise...

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faisons connaissance.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faisons connaissance.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Faisons la fête !
» Nous voyageons à chaque pas que nous faisons. | Plume d'Ange |
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» Soyons passionés faisons du RP! [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Cadecta :: Habitation de Alzranak Kisterias-
Sauter vers: