Là où tout semble perdu, un espoir persiste toujours…
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Affronter la vérité du passé [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celena

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 14/10/2013
Age : 27
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Dryade
Âge: 130
Niveau: 1

MessageSujet: Affronter la vérité du passé [terminé]   Lun 21 Oct - 15:06

Prologue

Après un tour au marché afin de voir les dernières nouveautés, je rentre dans la maison de mon précepteur... enfin la mienne vu qu'il n'a plus donné signe de vie depuis maintenant 30 ans. Mais après tout 30 ans pour moi qui suis immortelle, qu'est-ce que c'est? juste une seconde pour les mortels.
Depuis quelques jours maintenant, j'ai un drôle de pressentiment, comme si il s'était passé quelque chose de grave. Pourtant, tout va bien, je n'ai pas de mission en cours ou de prévue, je passe mon temps à me promener dans la forêt pour ne faire qu'un avec la nature. Alors, pourquoi ce sentiment de tristesse me suit-il?
Lors de mon tour au marché, je suis tombée sur dague assez semblable à la mienne et cela m'a fait penser encore une fois à mon père inconnu. Pourquoi? .... pourquoi? pourquoi?
Cette question tourne dans ma tête depuis une heure maintenant et j'ai le sentiment qu'il faut que j'ouvre le parchemin que Vendir a laissé pour moi.
Tout à coup décidée, je me dirige vers ma chambre. Il est grand temps maintenant!
Une fois dans ma chambre, j'ouvre le tiroir de ma commode. Il est bien là, exactement là où je l'avais laissé il y a maintenant plus d'un quart de siècle. Il ne semble pourtant pas trop abimé par le passage du temps.
Les mains légèrement tremblantes, je le déroule et commence à lire.


"Celena,
J'ai reçu mon ordre de mission, le 1er depuis longtemps, et je ne pense pas en revenir. C'est une mission dangereuse et si je reviens par miracle, j'espère que je pourrais te dire en face ce que je te cache depuis que tu es arrivée ici...
Je sais que tu n'ouvriras cette lettre que si un long moment est passé, voilà pourquoi je te l'écrit et j'espère que tu pourras me pardonné de t'avoir laissé seule.
Il y a un siècle, alors que j'étais en route pour une mission, je me suis arrêté à ton village natal afin de m'y reposer. C'est à ce moment-là que j'ai rencontré une nymphe très belle.... cette nymphe était ta mère.
Nous nous sommes connu qu'une nuit mais cela à suffit pour que tu voies le jour. Avec mon train de vie particulier, je ne pouvais pas me permettre d'avoir un enfant, voilà pourquoi je suis parti dès que je l'ai su, en laissant seulement une de mes dague. J'ai été lâche et je m'en rends compte.
Alors pourquoi me diras-tu t'ai-je accueilli chez moi et former? le regret peut-être, je n'en sais rien. Lorsque ta mère m'a retrouvé pour me dire que tu étais différente des autres, que tu avais du mal à trouver ta place et que tu aspirais à devenir une Luciole, j'ai changer d'avis.
Malgré le temps qui passe, je n'ai jamais trouvé le courage de te dire la vérité. Je te la dit aujourd'hui et j'espère que tu ne me tiendras pas rigueur de mon comportement.
J'espère que tu resteras telle que tu es et que tu ne changeras pas..."

Stop! je ne peux plus continuer à lire ce testament. Ce n'est pas possible! Pourquoi me cacher ça? Quand je pense à toutes ces années, il ne m'a rien dit!
Un puissant sentiment de colère commence à s'emparer de moi. J'ai envie de jeter ce maudit parchemin par la fenêtre!


"Pourquoi?! c'était si simple à dire! si tu m'avais dit la vérité dès le début, peut-être que j'aurais pu mieux me connaitre! te connaitre!"

Ma colère perds alors de son intensité pour être remplacée par autre chose.... je sens des larmes qui commencent à mouiller mes joues. Avant qu'elles ne tombent sur le parchemin, je le dépose sur la commode et me laisse tomber à genoux sur le sol. Je ne peux pas en lire plus. Pourquoi?


-------------------------------------------------------------------------------------------

Cela faisait un moment que Celena était assise à même le sol dans sa chambre. Elle n'arrivait pas à faire le point sur ses sentiments. Ils oscillaient entre la colère et la tristesse. Son mauvais pressentiment lui avait fait ouvert ce maudit parchemin. Elle aurait encore voulu ne pas savoir qui était réellement Vendir! A quoi bon dire toutes ces choses dans un testament alors qu'il ne reviendrait pas? A croire qu'il voulait qu'elle souffre.... D'un autre côté, il espérait revenir et lui dire en face mais voilà... il n'est jamais revenu! Même une mission d'infiltration ne prends pas autant d'années, surtout pour un elfe chez les humains.

*"Il doit surement s'être faire capturer ou alors... non, je ne veux même pas y penser... il faut que j'en sache plus."*

Décidée, Celena se remit debout. Elle repris le parchemin dans ses mains pour lire la fin de ce testament.

"... J'espère que tu resteras telle que tu es et que tu ne changeras pas.
Même si tu es encore un peu naïve, je suis sûr que tu accompliras de grandes choses. Si jamais je ne reviens pas, ne part à ma recherche. Tu apprendras avec le temps à ne plus t'attacher aux choses éphémères. Et d'ici plusieurs décennies, tu auras oublié les premières années de ta vie. Et oui, la vie d'un elfe est bien courte comparée à celle des nymphes.
En espérant que tu feras le bon choix, Vendir."

"Ne pas partir? oublier comme si rien ne c'était passé? il n'y a aucune chance".

Bien qu'elle sache que les propos de Vendir était vrai, Celena ne voulait pas rester à se tourner les pouces et attendre que le temps fasse son œuvre. Sa vie se passe maintenant et pas dans 50, 100 ou même 1000 ans! Et puis, le futur n'est pas tracé, elle n'avait pas l'ombre d'un doute qu'elle pourrait périr d'une façon ou d'une autre.

*"Je suis trop jeune pour être déjà blasée de ma vie, en plus je n'ai rien de prévu pour les jours à venir!"*

Celena redéposa le parchemin sur la commode et sorti sa tenue de voyage. Après s'être changée, elle prit sa sacoche et vérifia les ingrédients et potions à l'intérieur.

*"Bien ça me semble correct et suffisant pour le moment"*

Celena commença alors par tressé ses longs cheveux en une natte sur le côté pour ne pas être gênée lors de ses déplacements. Elle mit, ensuite, sa dague dans son porte dague en cuir et attacha le tout à sa ceinture. Enfin, elle roula le parchemin, de façon à ce qu'il prenne le moins de place possible, et le glissa dans une de ses bottes.
Celena sortit alors de la maison, après avoir fermé la porte, elle partit d'un pas décidé vers la ville.

_________________

Ad vitam æternam Evolution de Celena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Affronter la vérité du passé [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le reflet du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Jordan Parrish - Les cendres du passé [terminé]
» Longue vie et prospérité [Livre I - Terminé]
» LOUIS&EMRYS Ҩ Cours, parce que la vérité te rattrappe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Cadecta :: Habitations :: Maison de Vendir et Celena-
Sauter vers: